Twitter : vous pourrez bientôt switcher entre l’algorithme actuel et la timeline chronologique

0
175
Logo de Twitter

Twitter a déclaré sur son réseau social la future possibilité pour ses utilisateurs de switcher entre l’algorithme actuel et la timeline chronologique, effective avant la mise à jour de 2016.

C’est le tweet de Emma Kinema qui a fait réagir Twitter. En effet, après avoir relayé la manière de contourner l’algorithme du social media, son tweet a été liké plus de 53 000 fois, et retweeté 20 000 fois en à peine deux jours.

Cette vague de réactions a prouvé au réseau social que beaucoup d’utilisateurs sont favorables à un retour de la timeline dite chronologique.

Cette dernière avait été remplacée en 2016 pour mettre en avant de “meilleurs contenus”, des tweets que vous seriez susceptibles de manquer. C’est également à ce moment-là que les tweets “recommandés” ont fait leur apparition, rédigés par des utilisateurs que vous ne suiviez pas.

Le retour de la timeline chronologique

Twitter Support a annoncé sur son média le 18 septembre 2018, sous forme de thread, qu’il est en train de développer une nouvelle option. Celle-ci permettrait à ses “Twittos” de switcher à leur guise entre l’algorithme et la timeline chronologique. À l’heure actuelle, cette fonctionnalité est sur le point de passer en phase de test pendant plusieurs semaines.

Une mise à jour va de pair avec cette annonce. “Pendant ce temps, nous avons mis à jour le paramètre «Afficher les meilleurs tweets en premier». Lorsque cette option est désactivée, vous ne verrez que les tweets des personnes que vous suivez dans l’ordre chronologique inverse. Auparavant, lorsque cette option était désactivée, vous pouviez également voir «Au cas où vous l’auriez manqué» et les tweets recommandés par des personnes que vous ne suiviez pas.” précise Twitter dans son thread.

Cette nouvelle va certainement ravir les adeptes de l’ancien format. Les partisans de l’algorithme, quant à eux, ne verront pas leurs habitudes changées. Ce revirement intervient peu après le souhait émis par Twitter de différencier les comptes de bots de ceux de ses utilisateurs.