Twitter songe à différencier les comptes de bots de ceux de ses utilisateurs

0
146
Impact de Twitter dans le monde

Suite à l’audience des PDG de Twitter et Facebook devant le Congrès américain, « l’oiseau bleu » prend conscience de l’ascension des nombreux comptes de bots sur sa plateforme, et souhaite les différencier des utilisateurs.

Convoqués par le Congrès à Washington le mercredi 5 septembre, Jack Dorsey et Sheryl Sandberg, respectivement PDG de Twitter et directrice générale adjointe de Facebook, ont dû s’expliquer sur leur longue réactivité face aux ingérences russes intervenues lors des élections américaines de 2016. Ils ont tous deux reconnu les faits.

Les bots, générateurs de fake news

Twitter n’a pas été capable de refréner « les abus, le harcèlement, les armées de trolls et la propagande des bots » a admis M. Dorsey. Les sénateurs reprochent au PDG son inefficacité face à cette dernière, ce qui n’a par ailleurs jamais semblé gêner l’application. Elle les trouvait pour la plupart « bénéfiques ».

Les comptes de ce type s’élevaient au nombre de 48 millions en 2017 selon une étude de l’université de Caroline du Sud, soit 15 % des comptes totaux à cette période. Une autre étude démontre que 20 % des tweets envoyés lors des élections présidentielles aux États-Unis proviennent de comptes de bots. De manière générale, ces derniers promulguent des fake news.

Distinguer les comptes de bots

Le sénateur Mark Warner a interpelé Jack Dorsey en suggérant que les internautes sont en droit de savoir s’ils communiquent avec des IA ou des Hommes. Le PDG de Twitter a réagi en proposant une solution identique à celle des comptes certifiés sur son réseau social, afin de différencier les comptes des utilisateurs humains de ceux des robots.

La mise en application de cette idée serait plus que bénéfique pour limiter de nouvelles ingérences, et la prolifération de fake news ayant entrainées une vaste manipulation des internautes en 2016. Il ne reste plus qu’à se demander si cette mesure verra le jour.

En juillet dernier, Twitter a supprimé près d’un million de faux comptes sur sa plateforme.