SNCF prend le virage de la transformation digitale

Pour l'entreprise aux 3000 gares et aux 10 millions de voyageurs journaliers, c'est un virage digital en 4 points qui s'amorce afin d'améliorer l'expérience client ; l'exploitation quotidienne des structures ainsi que la conception.

0
1164
sncf_strategoe_trasnformation_diigitale

Retour sur l’interview de Patrick Ropert, CEO SNCF Gares et Connexions qui nous a présenté lors du Web2Day 2017 la stratégie de transformation digitale de la branche ainsi que le projet de vélopartage OuiGo.

Une transformation digitale globale

La stratégie digitale de la SNCF se veut globale, permettant un management plus efficient des personnels, des structures ainsi que des demandes provenant des clients.

« Une dynamique de transformation par le digital et le design thinking » selon Patrick Ropert.

strategie_digitale_sncf_4_axes

L’Humain est donc au coeur de cette stratégie, peut-être d’avantage que les équipements, l’expertise agissant comme un catalyseur de la performance de ceux-ci.

800-900 personnels sont ainsi formés actuellement et un concours annuel visant à dénicher et accompagner de jeunes talents a permis de dénicher des projets innovants que la SNCF développe.

Imaginer la gare de demain avec le design thinking

Le design thinking prenant en compte le bien-être et l’user expérience est au coeur du développement de la branche grâce à ArepDesignLab. Lancé en juin 2016, ce pôle d’innovations situé dans les locaux de SNCF Gares et Connections imagine avec ses designers et architectes les espaces d’accueil du public de demain.

Empathie, test, imagination, un prototype rapide pour donner une forme concrète au projet… autant de nouvelles dynamiques internes, de concours (Challenge Design Thinking) et de projets avec « un niveau de finition impressionnant » pour mener à bien cette transformation digitale.

Ainsi si les entreprises qui perdurent sont celles qui arrivent à prendre ce virage digital, la SNCF entend bien vivre cette transformation digitale de manière industrielle. Zoom sur le projet vainqueur du concours SNCF start-up 2016.

Le véloportage en gare : le cadenas connecté pour vous servir

Le véloportage est un système lancé après la sélection du projet OuiVélo basé sur un principe de cadenas connectés qui permet aux inscrits d’emprunter les vélos du projet ou de particuliers les mettant à disposition.

oui_velo_projet

L’expérience à été menée d’avril à juin sur cinq gare parisienne afin d’accroître leurs rôle de hub multimodale. Notamment à Versailles, Saint-Denis mais surtout à La Plaine-Stade de France pour appuyer le RER B équipé en télé-opérations. 

« On les gère comme une casi-startup (…), ils ont un board, un budget, ils testent leur produit et le prochain rendez-vous sera pour décider de si l’on continue d’alimenter le projet » (Patrick Ropert)

En effet, 5 semaines après le lancement du projet test, le premier bilan s’établi : 280 personnes pré-inscrites ; 60 vélos loués à Versailles et 30 à Saint-Denis par les 80 membres inscrits et actifs. 

C’est donc une SNCF pro-active dans sa transformation digitale que nous avons pu interroger, qui se veut génératrice de projets innovants pour elle ainsi que pour ses utilisateurs.