Conseils et astuces pour optimiser vos campagnes Adwords

Découvrez les conseils et astuces des experts SEA de la Digitools Agency afin d'optimiser vos campagnes Adwords et le Coût Par Clic (CPC).

0
628
Google Adwords conseils et astuces

La première prise de contact avec la plateforme d’annonces publicitaire Google Adwords peut amener à croire que l’achat d’un mot clé vous donne l’exclusivité sur celui-ci.

Cependant, il n’en est rien car l’achat du mot clé se fait souvent en expression plus large…permettant d’optimiser son référencement payant et l’acquisition.

Dès lors, comment procéder au mieux pour optimiser le ROI des campagnes Adwords ?

👉La technique du multiciblage Adwords : ciblage large par expression et par mot clé

Notre première astuce est de définir si le ciblage large par expression ou par mot clé est plus avantageux pour votre activité.

Ceci peut être défini à l’aide d’un audit SEO permettant d’analyser les mots clés sur lesquels votre site web est positionné par rapport aux sites web concurrents. Cet analyse approfondie de vos positions SEO vous donnera une visibilité sur les mots clés et les longues traînes (expressions larges) à privilégier.

Pourquoi réaliser SEO permet d’optimiser le SEA ?

Le SEO par définition vous apporte un trafic naturel sur le long terme (à condition de suivre et de maintenir ses positions SEO chaque mois). Il peut être intéressant de mettre en place une stratégie de référencement naturel afin de développer des positions SEO sur des mots clés ou expressions qui sont trop concurrentielles et dont le CPC sera inabordable sur Adwords.

L’idée est alors de répartir intelligemment les mots clés et expressions de longue traîne entre le SEO (référencement gratuit) et le SEA (référencement payant). Vous êtes alors prêt pour le multiciblage Adwords.

Mettre en place le multiciblage Adwords

Cela consiste en un achat d’un mot clé de façons différentes, cela faisant baisser le Coût Par Clic.

Par exemple : au lieu d’acheter trois fois un même mot clé au même CPC, l’on joue sur les techniques de câblages larges, par expression ou par mot clé. Cela permet d’optimiser les coûts de vos campagnes Adwords.

Rajoutant une complexification des pratiques, Google Adwords ne parvient plus à régir le processus de manière prévue. Cette technique peut-être complétée par un ciblage des mots-clés à exclure.

👉Utilisez d’autres balises que {KeyWord}

Parmi les nombreuses fonctionnalités d’Adwords, vous pouvez utiliser des balises permettant de personnaliser vos annonces.

  • {Keyword} : la balise la plus utilisée sur Adwords est bien la balise {Keyword} qui vous permet de personnaliser le titre votre annonce auprès des internautes. {Keyword : ‘le titre initial de votre annonce’}. Si le mot clé tapé par l’internaute fait partie des mots clés que vous avez achetés sur Google Adwords, ce mot clé s’affichera alors dans le titre de votre annonce. Cela permet d’étendre la portée d’une même annonce sur des requêtes similaires ou complémentaires.

  • {IF} : cette balise peut permettre de personnaliser en partie l’annonce selon le public visé par votre campagne publicitaire.

  • {COUNTDOWN} permets de générer un compte à rebours pour la limite de votre annonce selon votre localisation.

👉Le Google Quality Score d’une campagne est ostensible grâce à Excel

En téléchargeant le fichier sur format Excel, on se retrouve avec une formule de moyenne pondérée à appliquer afin de trouver le total des scores de chaque mot clé. Vous pouvez ajouter des filtres pour retirer les non-scores.

Les critères du quality score sont :

  • La pertinence de l’annonce : c’est-à-dire la bonne adéquation entre les mots clés ciblés, le titre de l’annonce et la page atterrissage.
  • Le taux de clic attendu : il est calculé sur la base de votre historique de performance par rapport à vos concurrents directs.
  • La convivialité de la page de destination : comprenez l’ergonomie ! Une page bourrée de pop-ups, de publicités, un taux de rebond trop élevé peuvent influencer négativement ce score.

Ce Quality Score est dès le 15 mai 2017 plus facilement exploitable. En effet, vous pouvez désentravant examiner les retours et bilans sur votre dernière année d’activité publicitaire. Vous pouvez ainsi très naturellement étudier l’évolution des scores de vos campagnes par périodes.

👉La gestion par libellés : une lecture personnalisée de vos résultats.

Plus besoin désormais de passer par un format Excel et des calculs sans fin ! Par un choix précis et un effet rétroactif dans vos libellés, vous sélectionnez facilement des mots clés ciblés et des mots clés de longue traine ou génériques. Et peut-être agréger des données de différentes annonces et leurs performances.

Adwords permet aussi une gestion par colonnes, intelligentes, qui vous permettent directement d’intégrer à votre compte Adwords des colonnes additionnées, soustraites ou multipliées. Vous pouvez ensuite les segmenter, et gérer leur affichage afin de pouvoir y voir plus clair !

👉Prendre en compte les conversions de son reporting post date butoir.

En effet, les conversions évoluent positivement malgré la fin de votre période de campagne Adwords ! Faire un point fin février de vos conversions de janvier peut s’avérer très intéressant pour approcher réellement la valeur de vos conversions et de l’impact de votre campagne. Il s’agit d’un point logique, mais encore trop souvent ignoré !

👉Enfin, faites aussi le ménage sur Google Shopping !

Les mots-clés sont vraiment à surveiller, et vous devez procéder à une analyse de l’évolution des positions de vos annonces sur Google Shopping. D’autant que le CPC sur Google Shopping peut être bien plus élevé que sur Adwords…