Pourquoi l’intelligence artificielle ne détruira pas votre emploi

L'intelligence artificielle (AI) effraie dans sa propension à réaliser mieux que les Hommes certaines tâches. Une machine dépasse 96% du temps un humain lors d'une confrontation intellectuelle et motrice. Il convient pourtant de relativiser les possibles destructions d'emplois à venir...

0
8262
l'impact de intelligence artificielle sur la destruction de l'emploi

Nous faisons face à un printemps de l’intelligence artificielle, qui s’immisce partout dans notre quotidien. Objets connectés, bots, dans nos smartphones, dans nos maisons avec la domotique et dans les usines du futur…

Pourtant, les voix des chefs de file de la transformation digitale présentes au salon Viva Tech portaient un discours très optimiste quant à l’AI.

Et si la transformation digitale par l’intelligence artificielle ne se faisait pas sans vous, comme l’on se plait à l’écrire (et à se l’entendre dire), mais avec vous ?

L’impact de l’intelligence artificielle sur notre avenir professionnel et l’activité économique

Les entreprises et acteurs de l’intelligence artificielle (AI)

Quatre secteurs seront principalement touchés par la révolution de l’AI. Il s’agit de ceux portés par d’énormes investissements de grands groupes qui parient pour leur futur.

  • La visualisation et création informatique (28%)
  • Le langage naturel (7%)
  • Les assistants virtuels (4%)
  • La robotique et les technologies autonomes (6%)

Les acteurs quant à eux, sont partagés entre les leaders (20%) qui sont les seuls à véritablement posséder la technologie et à soutenir un investissement fort. Les suiveurs (40%) et les contemplateurs (40%).

Il est ainsi clair que ce secteur sera porteur et générateur d’emploi, et qu’il n’est encore que peu exploité, exploré et trop concentré.

Les investissements et la recherche pour l’intelligence artificielle

Entre 6 et 9 Milliards de dollars sont investis annuellement dans l’AI. Et cela indépendamment des géants du digital tels Samsung ou Google qui ont généré à eux-seuls 20-30 milliards en 2016.

Ces fonds impliquent que les avancements dans cette technologie seront plus importants que dans les autres secteurs du digital. Aavec une forte concentration en Amérique du Nord (15-23M) et en Asie (8-12M). L’Europe quant à elle n’attire que 3-4 milliards de dollars.

Les caractéristiques de la transformation digitale par l’intelligence artificielle

Il apparaît que les “early adopters” possèdent 4 caractéristiques.  Celles-ci peuvent servir de fil d’Ariane aux professionnels souhaitant s’engager dans ce domaine.

  1.  Vous devez avoir entamé votre transformation digitale.
  2. Vous avez besoin d’un écosystème digital.
  3. De techniques et d’outils pour utiliser l’AI.
  4. Intégrer cette technologie dans le “workflow” de votre activité.

Pourquoi nos emplois ne sont pas en péril ?

Il nous a parut important de traiter de cette thématique, trop souvent laissée pour compte. Car s’il ne faut pas effectuer une description trop rose de l‘intelligence artificielle, nous nous devons de rester objectif sur l’avenir de cette technologie et son impact.

Ainsi, l’agence McKinsey rapportait que moins de 5% des emplois sont automatisables à 100%, et 90% des tâches ne le sont qu’à 10%. 

L’intelligence artificielle, et c’est le point de vue de Eric Schmidt, se fera donc aux côtés de l’Homme et non contre l’Homme.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos connaissances pouvant être intéressées 🙂