#EnImmersion au Web2Day 8ème édition : jour #2

Toujours au contact de l'innovation et des technologies lors de cette deuxième journée nous avons continué notre #EnImmersion. En parallèle des conférences riches en informations, le Global challenge, le concours de pitch du Web2Day, a commencé.

0
1642

Le Global Challenge

4 minutes de pitch et 3 minutes de questions réponses avec le jury. Les start-up du digital ont bravé la première phase de l’épreuve du concours international : le Global Challenge du Web2Day.

L’objectif est de mettre en relation les jeunes pousses du digital avec des investisseurs. Pour chaque « Pool » une sélection de deux projets est effectuée pour leur donner l’opportunité de présenter leurs projets lors de la finale du troisième et dernier jour du Web2Day.

Notre sélection de quatre Start-up ayant participé au Global challenge

Strime

Strime est une application qui offre aux professionnels de la vidéo, l’opportunité de recueillir et utiliser simplement les retours de leurs clients. L’objectif est de connaitre la perception des clients sur la production visuel et permettre aux professionnels d’ajuster leurs créations en fonction des attentes d’un public passionné.

Smartmydata

Smart my data met à disposition par web service le traitement des données de manière à les rendre plus exploitables. Il s’agit d’optimiser les données pour réduire les pertes d’informations, les rendre plus fiables ou encore améliorer l’efficience des requêtes des utilisateurs et accroître l’efficacité. Smart my data donne un contrôle des données notamment celles diffusées sur le web.

Tiller systems

Cette start-up propose une solution de gestion des encaissements spécialisée initialement pour les restaurants. Face à l’insatisfaction des restaurateurs qui ont des charges  d’acquisition trop importantes dans les caisses enregistreuses. Pour répondre à ce besoin, Tiller systems met à disposition une application simple d’utilisation, qui permet de prendre des commandes, gérer les stocks et la gestion de la relation client.

Momenteo

Cette solution à destination des travailleurs indépendants ou du moins autonomes, a pour but d’améliorer la gestion d’entreprise en mode « freelance« . Elle facilite le suivi des clients, la maîtrise des dépenses et allège l’aspect administratif avec une gestion des factures efficiente. Cette solution offre une comptabilité facilitée.

La sélection d’une des conférences de la deuxième journée du Web2Day

Les conférences ont été nombreuses pendant cette journée. Nous allons vous présenter une conférence qui a attirée notre attention.

Vers une société cashless, par Cyril Chiche (Lydia Solutions)

Pour cette deuxième journée au Web2Day, nous nous sommes intéressés en premier lieu aux FinTechs et plus précisément à la conférence animée par Cyril Chiche, Co-Founder et CEO @Lydia Solutions.

Les sujets FinTech sont parfois méconnus du grand publique et de certains professionnels ou sont jugés peu attrayants… Pourtant, c’est le contraire qui est arrivé lors de cette conférence.

Car oui, une société sans espèces : ça intrigue, ça dérange et offre de nouvelles alternatives. D’ailleurs, plus qu’un sujet purement axé Fintech, c’est avant tout un sujet de société. Quelle place accorde-t-on aux espèces ? Pouvons-nous nous séparer de la monnaie ?

Cyril Chiche commence en nous rappelant pourquoi la première pièce de monnaie frappée est apparue au VIIème siècle : pour trouver une alternative au troc, la monnaie est alors apparue comme offrant une sécurité aux échanges et de la praticité.

« 28 siècles plus tard, plus de 250 moyens de paiements existent »

Nous sommes 56 % de français à privilégier les transactions en espèce. Mais dans les faits, nous l’utilisons souvent par dépit (unique moyen de paiement d’un commerce).

Certains pays arrivent projettent de supprimer la monnaie, par exemple

« Les espèces ne seront plus acceptées dans les commerces Suédois en 2030 »

Mais d’autres pays sont très éloignés de cette tendance, notons que

« 1/3 de la population paie uniquement en espèce en Allemagne »

Autant dire que les allemands risquent de faire front à cette idée si elle était aujourd’hui soumise.

Sciences de la donnée : Humain contre Machine ou Humain avec Machine

Lors de cette Huitième saison du Web2Day, Florian Douetteau nous a présenté les fruits de l’exploitation de la Data à grand volume. En effet les promesses d’innovation du Big Data et de la science de la donnée deviennent matures et offrent des bénéfices tangibles pour notre société et notre économie. Dataiku est la solution co-créée par Florian Douetteau offre l’opportunité d’accroître les bénéfices par la maîtrise des données dans des applications prédictives.

«Dataiku exploite les données pour créer des applications prédictives»

Lors de cette conférence le développement du sujet du Data Management a été développé par des expériences concrètes. En effet, avoir une masse considérable de données et des algorithmes de traitement, offrent des opportunités mais qu’il est nécessaire de concrétiser. Cette conférence nous a exposé comment générer des bénéfices par le Big Data et la Data science.

«La data science est la création de données supplémentaires à partir de l’exploitation de données existantes»

L’intérêt est de fournir des solutions de création de données prédictives afin de donner des informations qui peuvent être exploitées par les utilisateurs, qui ont des attentes grandissantes, cela permet d’accroître leur valeur ajoutée.

 En savoir plus

Découvrez nos articles sur le Big Data et la Fintech.
Revivez avec nous la première journée du Web2Day

Article coécrit par Raphaël Cornago et Valentin Huguet-Bourrel

LAISSER UN COMMENTAIRE