Communication digitale : les 6 tendances vidéos 2017

La vidéo provoque l'engagement, mais il faut analyser la cible et ses attentes. Retour sur les dernières tendances pour comprendre ce qui plaît aux internautes.

0
4850
Quelles tendances vidéos et visuelles en 2017 pour votre communication digitale

Les tendances vidéos engagent 80% du temps plus qu’un visuel inanimé, les experts social média de la Digitools Agency reviennent sur ces tendances communication digitale.

Les vidéos attirent plus que n’importe quel autre médium traditionnel

Pour la troisième année consécutive, la banque de données Getty Images prodigue un décryptage basé sur ses chiffres de l’année en cours.

Dénommée carnet des tendances, cette étude permet de voir les évolutions de la demande pour créer visuels et vidéos mais également comment les codes socio-culturels liés à la publicité et aux visuels se sont modifiés.

Commençons par quelques chiffres concernant les vidéos :

  • 22 milliards de vidéos vues tous les jours dans le monde
  • 1 milliard d’heures produites par jour sur youtube seul
  • 55% des internautes visualisent des contenus vidéos chaque jour

Les 6 tendances vidéo 2017 décryptée par Digitools

Le virtuel-réel

Un récit à la première personne qui permet une forte identification et adhésion à votre communication digitale. La réalité virtuelle pour les montages vidéos a vu sa demande augmenter de 321% en 2016 toujours selon le résultats de la célèbre banque d’images.

L’esthétique des couleurs

Fin du courant esthétique suédois aux tons neutres et pastels. Les associations de couleurs étonnantes ou les tons monochromes sont ainsi de mise. Le moche? L’étonnant ? Qu’importe ! Pourvu que le visuel suscite l’intérêt et l’étincelle !

La notion d’esthétique change et se veut aux accents d’art contemporain, à la croisée de multiples chemins; créant ainsi l’émotion par la gaieté et la puissance, par le brut.

La carte de l’honnêteté : le sans filtre

On traitera cette notion en la disant digne du photojournalisme et cette tendance depuis 2004 a cru de 298% en 2016. Cette tendance prouvent de la génération Z des années 90 qui attend une communication réaliste et honnête, non-pas une utopie.

On fait alors face à un storytelling fort, qui engage, et un appel aux émotions qui pour se faire, choque.

La détermination féminine

Un univers visuel utra réaliste qui montre des émotions brutes et surtout loin des codes stéréotypés. La femme est en action, forte et défend ses positions. Libérée des carcans, elle assume son originalité au risque de déplaire.

Le voisinage planétaire par la vidéo

Ce dernier se base sur l’empathie et la convergence d’intérêt, d’images et de mouvements qui rapprochent les individus. Communauté et Globalisation sont à l’oeuvre et le traffic sur le site Getty Image pour ces mots-clés a augmenté de 60% l’an passé prouvant que l’engagement pour autrui est plus que jamais d’actualité.

La spontanéité ludique engagée par un regard décalé

Pour ce dernier point le réel devient ludique sans être sérieux, la communication digitale est décomplexée, montre un regard décalé.

La différence ne fait plus peur mais se revendique. Ce mouvement provient d’une volonté de trouver une image réelle, aussi imparfaite que nous ! Les réseaux sociaux en sont bien à l’origine, ayant permis d’entrer dans l’intimité des individus, surfant sur le principe de storytelling fort.

En conclusion

Que dire d’autres donc après cette liste, sinon que la monotonie semble vouloir s’extirper de notre quotidien ?

Si l’on pouvait dire « pour vivre heureux vivons cachés », on peut à présent rectifier par « montrer des gens comme nous, cela change tout ».