AWS intègre le traçage de requêtes dans son service « Elastic Load Balancing »

Amazon Web Services (AWS) a annoncé l’intégration d’une fonctionnalité de traçage des requêtes pour son service d’équilibrage de charges (ELB ou Elastic Load Balancing) afin d’améliorer la performance des services cloud fournis à ses entreprises clientes.

0
857
AWS Elastic Load Balancing

Tout d’abord, il convient de présenter le service cloud d’équilibrage de charges Elastic Load Balancing de chez AWS. En effet, le service Elastic Load Balancer (ELB) entretient une forte dépendance avec un autre service nommé l’Elastic Compute Cloud (EC2).

AWS Elastic Load Balancing, qu’est-ce que c’est ? Et à quoi cela sert ?

Il s’agit d’un service d’hébergement cloud évolutif fournissant des serveurs virtuels redimensionnables afin  d’adapter la consommation des ressources informatiques. Et donc par extension les coûts associés aux besoins des entreprises.

AWS Elastic Load Balancer gère les instances EC2 (une instance correspond à l’exécution d’une machine virtuelle) en réalisant un diagnostic régulier. Cela afin d’identifier les instances instables et les supprimer si nécessaire.

Ce service Elastic Load Balancing distribue alors de manière intelligente le trafic des flux entrants des applications. Ce sont principalement des requêtes clients entre les différentes instances internes.

Introduction à l’Elastic Load Balancing

Ce système permet de supporter les périodes de fortes affluences de trafic à chaud, c’est-à-dire sans interruption de services.

Par ailleurs, le contrôle de la distribution des flux entrants de l’ELB peut s’effectuer au moyen d’AWS Cloud Watch. La partie de contrôle et d’analyse des performances et des logs est disponible avec Cloudlytics.

Le traçage des requêtes, qu’est-ce que cela change ?

Un peu de technique s’impose pour mieux comprendre les possibilités offertes par cette fonctionnalité, promis cela ne sera pas long.

Vous connaissez tous ce fameux Hyper Text Transfer Protocol (HTTP ou HTTPS pour les flux sécurisés) qui est visible lorsque l’on saisit une URL.

En décortiquant cette requête http, on s’aperçoit qu’elle contient des champs prédéfinis de données qui sont vérifiés et modifiés si besoin par les agents intermédiaires qu’elle rencontre.

Il est désormais possible de suivre les requêtes provenant du client jusqu’à sa cible. Cela grâce à un identifiant unique « X-Amzn-Trace-Id » intégré dans l’en-tête de la requête.

Cette fonctionnalité permet d’améliorer la qualité  de contrôle et le niveau de diagnostic des requêtes qui sont traitées par l’Application Load Balancer afin de fournir les outils nécessaires à l’analyse des données de l’environnement de production.

Ainsi, en préservant ce numéro unique par requête à travers différents services applicatifs, il est possible d’identifier les anomalies et de déterminer les goulots d’étranglement qui brident les performances de vos applications.

En conlusion

En bref, AWS offre un nouveau levier pour optimiser les performances des applications hébergées dans son cloud. Renforcer la maîtrise des flux de données et booster la productivité de ses entreprises clientes.

Les professionnels pourront donc grâce à cette fonctionnalité prendre les décisions qui s’imposent pour maîtriser au mieux leurs activités.

Jordy Busom


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le à vos amis et collègues 🙂